La Cabane de Lautrec

Location saisonnière à Claouey

Tarifs

A la semaine

Avril à juin + septembre : 500 €

Juillet / août : 1000 €

Octobre à mars : 400 €

A la nuit

(sauf juillet et août)

Octobre à mars : 68 €/nuit

Avril à juin + septembre : 85 €/nuit

Possibilité draps, serviettes... 50 €

Taxe de séjour

1,30 € par nuit et par personne à partir de 18 ans

Site créé par
Site créé par
Presqu'île and Co.

Patrice Bouscarrut

Journaliste depuis plus de 20 ans dans le Grand Sud-Ouest, webmaster à mes heures et passionné par tout ce qui attrait au Bassin d'Arcachon, où ma famille est implantée depuis trois générations. J'ai créé ce site pour partager mon amour de cette Presqu'île idyllique et de ce petit coin de paradis nommé Claouey, où j'ai posé mes bagages.

L’île aux oiseaux : perdue au milieu du Bassin

île aux oiseaux

Les cabanes tchanquées sont devenues le symbole de l’île aux oiseaux.

 

Cet îlot paradisiaque perdu au milieu du Bassin d’Arcachon tient son nom des nombreux oiseaux qui y trouvent refuge. Il a aussi pour symbole les cabanes tchanquées, ces constructions de bois sur pilotis. Par temps clair, on aperçoit l’île depuis la plage et le port de Claouey. Totalement soumise au gré des marées, l’île voit sa circonférence passer de 5 à 16 km selon le niveau de la mer.

 

 

l'ile aux oiseaux

Sur l’île, de petites cabanes de bois et une végétation sauvage entourées de sable.

 

l'ile aux oiseaux

Un petit coin de paradis…

 

L’île aux oiseaux est difficilement accessible en bateau. Il faut avoir une marée très favorable, avec un fort coefficient pour s’y aventurer. Ceux qui y habitent connaissent les combines. Mais ce coin de paradis vaut vraiment le détour.

Des balades en mer autour de l’île sont organisées au départ du Cap-Ferret, d’Andernos et d’Arcachon.

 

ile aux oiseaux

On aperçoit, dans le fond les cabanes tchanquées typiques de l’île.

île aux oiseaux

L’île aux oiseaux, c’est avant tout une nature sauvage et sauvegardée.

ile aux oiseaux

Même à ses pieds, l’île offre toute sa beauté.

 

Au commencement Les Gardères…

mamie

Mon arrière-grand-mère avec ma mère et mon oncle à Claouey.

A Claouey, l’histoire de La Cabane de Lautrec est intrinsèquement une affaire de famille.

Le mieux est de présenter les protagonistes depuis leur arrivée ! Mon arrière-grand mère habitait de l’autre côté, à Arcachon. Sur la photo, elle est avec ma mère (Monique Baret-Bouscarrut née Gardères) et mon oncle (Raymond Gardères).

maturin

Mathurin, pêcheur à Arcachon.

 

Voici la photo de mon arrière-grand-père. Un pêcheur du Bassin, à Arcachon.

Comme disait mon arrière-grand-mère : « Fais comme Mathurin, ne t’occupe de rien ». Apparemment, à part la pêche, il n’avait pas beaucoup de préoccupations..!

 

 

Le port de Claouey

port Claouey vignette

Enfilade de cabanes d’ostréiculteurs et de pêcheurs, le port est le site le plus typique de Claouey.

Le port de Claouey est l’endroit le plus typique du village. Des cabanes d’ostréiculteurs. Une pente pour le mouillage et un club de voile. Sans oublier la « dune des journalistes » qui surplombe le site, offrant un superbe panorama.

port Claouey dune journalistes vignette

Le port de Claouey vu de la « dune des journalistes ».

 

Entre Bassin et océan

arcachon presquile

Vous êtes ici !

Bien connue des Bordelais, la Presqu’île du Cap-Ferret est coincée entre le Bassin d’Arcachon et l’océan Atlantique. Claouey, village typique de la Presqu’île, se trouve alimenté par le chenal d’Arès. La morphologie en courbe donne une vue panoramique remarquable sur le Bassin d’Arcachon.

C’est surtout un véritable havre de paix situé à l’entrée de la Presqu’île du Cap-Ferret, qui bénéficie de tous les commerces et services nécessaires : supermarché, tabac-presse, fleuriste, boulanger, coiffeurs, office de tourisme, poste, école, crèche…